Mot du directeur général

Les couleurs de l’automne me rappellent chaque année les rencontres exceptionnelles et les sorties que je dois faire au nom de la Fondation. Chaque moment en est un de pur bonheur. Des Anciens me racontent avec intérêt leur histoire au sujet du Collège. Chaque fois, je n’en reviens pas à quel point ils se souviennent des faits vécus. Leur cœur continue de battre au rythme des activités de notre bonne vieille école secondaire. Merci tout le monde de me raconter, de me dire et de me rappeler LÀ OÙ nous avons vécu notre adolescence. J’ai la chance de travailler encore dans ce milieu unique et de vivre le développement de notre école, cette fois à travers la Fondation et avec le groupe d’Anciens et Anciennes. Continuez d’être aussi généreux et de participer aux activités qui vous sont destinées. Vous serez toujours les bienvenus au Collège de Lévis!

 

En octobre 2014, j’ai eu la chance de rencontrer un des huit membres fondateurs de la Fondation. J’attendais ce moment avec impatience. Un visionnaire, un homme de cœur qui me demandait en commençant nos propos « comment se porte ma Fondation? ». C’est avec plaisir que je lui laisse la place. Je lui ai demandé de vous écrire un mot que vous retrouvez ci-après. Merci M. Genest. J’admire ce que vous êtes et ce que vous avez fait pour votre alma mater.

 

 

François Bilodeau

Ancien 1979-1986

 

J’ai eu récemment la visite du directeur général de la Fondation Collège de Lévis, François Bilodeau, visite qui m’a beaucoup plu d’ailleurs. De toute évidence, cette visite avait une double mission : celle primo de rencontrer un des premiers artisans de la Fondation et secundo d’en connaître les origines. Selon l’avis de plusieurs, cet organisme répondait à un besoin maintes fois exprimé par Monseigneur Loïc Bernard. C’est donc avec défi et espérance qu’en 1977 l’organisme voit enfin le jour. À partir de là, tout est à faire. Je fais ici appel à ma mémoire pour rapporter les principaux éléments de cette entreprise :

 

         1. Recruter les administrateurs

         2. Jeter les bases légales et administratives

         3. Nommer les officiers

         4. Définir les objectifs

         5. Contacter les Anciens

         6. Faire connaître la Fondation dans le milieu

         7. Organiser une campagne de levée de fonds.

 

Beaucoup de travail attendait les administrateurs, mais c’est avec vigueur et générosité que l’équipe solidaire se mit à l’œuvre. C’était en fait un juste retour des choses, nous avions tant reçu du Collège.

 

C’est ainsi que, sous l’habile gouverne de présidents compétents et rigoureux, les objectifs furent atteints. Le Collège, grâce aux subventions de la Fondation, put réaliser plusieurs projets d’importance et les élèves profiter d’une aide qui leur permit de poursuivre leurs études au Collège.

 

Sur le plan social, là encore, la Fondation imprimera sa marque en offrant à la population locale, en guise de reconnaissance pour leur générosité, les brunchs et les concerts symphoniques annuels.

 

Aujourd’hui, grâce au travail des administrateurs en place, la Fondation continue de prospérer et d’offrir les mêmes avantages au Collège et à ses élèves dans le besoin sans oublier les nombreux autres projets intéressants mis de l’avant.

 

C’est maintenant avec fierté, satisfaction, et j’oserais même dire avec orgueil, que j’apprécie les bienfaits de l’organisme auquel j’ai pu apporter mon humble contribution. En rétrospective, c’est un succès collectif formidable.

 

Salutations à tous ceux avec qui j’ai travaillé et tissé des liens d’amitié profonds et durables.

 

Bravo et longue vie à la Fondation Collège de Lévis!

 

Étienne Genest

Ancien Affaires 1946

Ancien administrateur de la Fondation (1977 à 1987)

Témoignage de Monsieur Étienne Genest

 
X
Password:
Wrong password.